INSPIRATIONS
ANALYSE DE PRÉCÉDENTS 

Les bâtiments communautaires élaborés par l’architecte Cardinal semblent plaire à tous les résidents alors peut-être que la construction des habitations devrait être guidée par les mêmes principes.

 

Le projet Maynidoo de Douglas Cardinal mérite donc notre attention.

PROJETS D'HABITATION //
MAYNIDOO _DOUGLAS CARDINAL

Au niveau de l’implantation, on sait que les plans en clusters ne sont pas acceptés par la population cris en raisons des désagréments au niveau de la circulation, du déneigement et de l‘expansion. Ainsi, ce plan masse ne correspond pas aux aspirations des autochtones. Par contre, les bâtiments d’habitation méritent d’être envisagés par ces communautés. On remarque une ouverture vers le ciel avec des fenêtres en hauteur. Cela témoigne de l’importance du contact avec la nature, de la symbolique de l’éclairage tamisé du canevas dans l’abri traditionnel.

Dans le précédent Maynidoo de Douglas Cardinal, on remarque un fort dialogue entre le toit et le territoire. L’emphase est mis sur le toit et non sur les murs. La proximité du toit procure un sentiment de confort, de protection et d’enveloppement comme dans les abris traditionnels cris. On sent que le bâtiment est ancré au sol. On a l’impression qu’une dépression a été creusée pour installer le bâtiment, que la base est protégée.

À l’intérieur, on remarque que le plan est plutôt libre et moins cloisonné ce qui permet un flexibilité au niveau de l’occupation et des usages. Le foyer est au cœur de l’habitation, comme dans l’habitation traditionnel cris.

NORTH BY NORTH_Avi Friedman
PROJET D'HABITATION //

Le projet North By North a été développé par le groupe de design chapeauté par Avi Friedman, professeur à l’université McGill en 2007. Il vise la conception d’habitations sociales à Iqaluit, capitale du Nunavut. Certains défis sont communs aux Inuits et Innus notamment la relation avec le sol et le territoire, la notion de propriété et l’importance de la symbolique culturelle.

L’exemple suivant présente des axonométries de stratégies conseillées pour des logements abordables, majoritairement en fonction de l’environnement. Très schématiques, certains principes orientent la conception de l’habitation et peuvent être interprétés pour le développement de l’habitation Innus de la manière suivante.

 

Les gains solaires passifs permettent de réduire la dépendance énergétique d’une habitation au réseau et l’apport en énergie supplémentaire pour offrir un climat confortable. La considération du vent est importante afin d’éviter les fortes accumulations de sable ou de neige. L’entrée doit être protégée des intempéries et créer un espace intermédiaire entre la maison et l’extérieur. Un rangement sécuritaire devrait être annexé au bâti afin d’offrir un lieu d’entreposage pour les équipements de chasse, de pêche et les véhicules tout terrain.

 

Les pièces centrales devraient être polyvalentes afin d’y accueillir famille et amis. L’entrée du logement devrait être identifiable. Les plans d’aménagement intérieur bénéficieraient à être flexible afin de pouvoir évoluer avec les variations du nombre d’occupant. La construction du bâtiment devrait prendre des principes d’assemblages simples et répétitifs afin de permettre la transmission des connaissances et augmenter le bassin de personnes pouvant construire les maisons.

 

Les façades en déclin de bois peuvent reprendre les couleurs de la culture locale et l’articulation du toit peut améliorer la reconnaissance du bâti. Enfin, le choix des l’assemblage gagne à être simple et il est important de prendre en considération dans la conception la relation avec le site.

source : North by North

source : North by North

FRIEDMAN, AVi, North by North, Canadian Architect, mars 2007, consulté le 7 septembre 2015.

E

Logo_HLNQ.jpg

© 2016 | Groupe Habitats+Cultures | École d'architecture | Université Laval | Québec